The Broader Middle East and North Africa nations include Afghanistan, Algeria, Bahrain, Egypt, Iran, Iraq, Jordan, Kuwait, Lebanon, Libya, Mauritania, Morocco, Oman, Pakistan, Qatar, Saudi Arabia, Sudan, Syria, Tunisia, Turkey, UAE, West Bank/Gaza and Yemen.

For the first time since 2004, the United States has assumed the G-8 Presidency for 2012 and, in that role, has co-chair responsibilities for the Broader Middle East and North Africa (BMENA) initiative.  The BMENA initiative is a multilateral effort to promote cooperation between the G-8 and BMENA governments and civil society to advance reform efforts throughout the region.  The United States has invited Tunisia to serve as BMENA co-chair, marking the first time that two democracies have led the initiative.

To assist the government co-chairs in developing themes, agendas, and concrete efforts to promote reform in the MENA region, each country selects an NGO partner.  The NGO partners coordinate closely with each other and with the co-chair governments in support of BMENA activities, culminating in the ministerial-level Forum for the Future, which will be held in Tunisia in December 2012. 

The League has accepted the invitation to partner with the United States as its 2012 BMENA Initiative NGO partner. The role of the League is to organize 10 preparatory meetings that will take place in 8 different countries between April and October, efforts which will culminate with the ministerial meeting in December.  The League efforts are going by a team of three headed by Zaida Arguedas.   The League’s Global Democracy Program worked in Egypt and in Tunisia in 2011 and has strong ties with local organizations.

See the final publication of the 8th Forum for the Future 2011 below.

Pour la première fois depuis 2004, les États-Unis ont pris la présidence de G8 tout au long de l’année 2012 et dans ce rôle, ils partagent les responsabilités pour cette initiative. L’initiative est une action multilatérale promouvant la collaboration entre le G8, le Moyen-Orient, et le Maghreb. Leurs gouvernements et les organismes exécutifs avanceront les réformes dans la région. Aussi les États-Unis ont invité Tunisie à la coprésidence, représentant la première fois que les deux démocraties ont pris l’initiative.

Chaque pays sélectionne un organisme exécutif qui aidera les coprésidences de gouvernement à créer les thèmes, les programmes, et les actions concrètes de promouvoir réforme dans la région. Les organismes exécutifs coordonnent ensemble et avec les gouvernements à soutenir des activités de la région, terminant avec la Forum pour l’Avenir, une réunion ministérielle en Tunisie à Décembre 2012.

La ligue d’électeurs de femmes a accepté l’invitation à travailler avec les États-Unis pendant l’initiative. Le rôle de la ligue est d’organiser 10 réunions préparatoires qui auront lieu dans 8 pays différents entre Avril et Octobre et puis terminant avec la réunion ministérielle à Décembre. Les efforts de la ligue sont établis par un groupe de trois, dirigé par Zaida Arguedas. Le programme de la démocratie globale est un programme de la ligue et il a travaillé dans Égypte et Tunisie en 2011. Ainsi la ligue a des connexions fortes dans la région.

Voilà la déclaration finale de la huitième Forum pour l’Avenir.